user_mobilelogo

Profil CharlineLa première fois où l’envie de poser m’a traversé, elle a dû se taire. Je portais alors le voile pour garder mes cheveux cachés, et de quoi correctement couvrir mes chevilles et mes poignets. A cette époque, mon foyer était une sorte de bûcher permanent, duquel naquirent 4 merveilleux enfants, sous la bienveillance de ce même feu...

Ainsi, l’envie et la femme ligotée durent s’en tenir au silence pour quelques années encore. Peut-être pour connaître la grâce de vivre l’exaltation d’une renaissance, celle de se relever, et de se découvrir capable de tenir debout.

Ce qui un jour se produisit, sous le ciel Breton… Cette femme qui n’offrait jamais son regard plus d’une fois, devint une Femme Debout ne retenant plus les radiations et la chaleur de ses rayons.  C’est que de son foyer-ce-bûcher, elle avait aussi engrangé la sagesse des flammes originelles.

Et cela, mon corps le raconte, tant par ses courbes et ses formes, que par les lignes indélébiles qui y sont infusées à l’aiguilles…

2020 06 15 22.00.45Ma démarche artistique est salvatrice, si je ne suis pas l’artiste de mes tatouages, je suis l’instrument de mes peintures, de ma vie. Je peins sur mon corps, je réalise des impressions en mouvement de mes propres postures corporelles qui rencontrent des impressions d’arbres, comme une fusion des règnes, un dialogue avec les origines… Comme une prière, que je chante et danse aussi souvent que possible, cousant le papier et mes impressions, rassemblant, réparant, tissant le voyage de ma vie, pas après pas.

Aujourd’hui, par la pose, ma sensibilité artistique rencontre celle d’autres artistes. Je me mets au service de l’art en offrant mon corps à voir et percevoir.

La pose est pour moi un espace-temps de présence et de création de liens, avec moi-même et le monde.

J’élève mes enfants seule, je suis aussi enseignante en travaux-manuels (à dominante textile) dans une école Steiner à Bruxelles. Ma pratique artistique s’articule autour du modelage textile, du tissage, de la peinture, des impressions, du son et de la voix (…). J’ai une approche transversale des arts, ce qui me permet de lier mes pratiques et de sans cesse explorer de nouveaux médias. Je suis art-thérapeute (formée par l’Asbl Art-T) et je donne ponctuellement des ateliers en groupe et en individuel axés sur le rituel comme média artistique à part entière, utilisant mes autres médias de prédilection comme leviers.

Portrait Charline